Accueil CCDH Bretagne > Vidéos > Troubles bipolaires 1/3
DOCUMENTAIRE
PROFITS MACABRES - L'histoire cachée des drogues psychiatriques
L'INVENTION DE NOUVELLES MALADIES
Troubles bipolaires, ...
Pour accéder à la vidéo correspondant à cette transcription, cliquez ici:
[Interviews dans la rue]
- Vous connaissez combien de gens ayant un trouble mental ?
- Un.
- Un trouble mental ? Euh … deux.
- Au moins 2.
- Quelques-uns.
- Environ 3 ou 4.
- Probablement 4.
- ½ douzaine.
- Environ 9.
- Au moins 12.
- A peu près 15.
- 20 que je connais personnellement.
- Mon fils aîné.
- Ma mère.
- Un copain d'enfance.
- Un copain.
- Mon grand-père.
- Des cousins.
- Un ami.
- Des amis.
- Ma sœur.
- Mon voisin.
- 2 amis.
- Une amie.
- Une nièce.
- ...
- Tous mes amis, tous les gens que je connais.

PROFITS MACABRES: L'invention de nouvelles maladies

Chaque jour voit son lot de nouvelles maladies mentales. D'où viennent-elles ? Des psychiatres, dont le Manuel Diagnostique et Statistique permet de coller aujourd'hui une étiquette « malade mental » à n'importe qui sur Terre.

- Les psychiatres divisent les êtres humains en deux catégories: les clients et les clients potentiels.
Ben Hansen
Investigateur

- Cette classification n'est nulle part aussi évidente que dans le domaine des troubles mentaux où l'on invente une maladie après l'autre et on en fait la publicité afin que le public s'en inquiète.
Dr Moira Dolan
Médecin

- Les maladies sont inventées et vendues. Parfois ils cherchent un marché pour un psychotrope. On amène les gens à se soucier du plus petit problème avec le but ultime de vendre plus de médicaments, et non de les aider.
Dr Holly Lucille
Médecin

- Sans symptômes, vous n'avez plus de clientèle pour vos pilules. Vous devez donc inventer une maladie. Et avec les psychotropes, vous pouvez en inventer sans arrêt, l'humeur des gens étant si fluctuante.
Shane Ellison
Ancien chimiste en recherche médicamenteuse
Eli Lilly

- Chaque jour, des manifestations comme la timidité, la tristesse, une dépression passagère liée à un deuil ou une dépression post-partum, sont étudiées et des psychotropes sont prescrits pour y remédier.
Michael Oldani
Ancien visiteur médical

- Dans le temps, les gens qui souffraient de ces états d'être ne recevaient aucun médicament. Et donc, on leur colle l'étiquette de maladies et on fabrique des médicaments pour traiter des maladies qui n'existent pas et que les psychiatres inventent.
Jonathan Emord
Avocat
Emord & Assoc.

Exemple: la timidité, quelque chose de courant dans la vie, a été rebaptisée par les psychiatres « trouble de l'anxiété sociale » dans le Manuel Diagnostique et Statistique [« 300.23 Phobie sociale (Trouble d'angoisse sociale) »].

- Les gens sont nerveux, et donc ils ont inventé le trouble d'angoisse sociale qu'ils appellent SAD .
Evelyn Pringle
Journaliste d'investigation

- Comme on devrait tous être heureux, voici donc un psychotrope pour pouvoir l'être. Ainsi, des accès de tristesse qui arrivent à tout le monde sont traités avec un psychotrope.
Jonathan Emord
Avocat
Emord & Assoc.

- Ensuite, ils demandent à une firme de publicité d'en faire la promotion. Ils publient des études qui prouvent que des personnes souffrent du SAD [General Psychiatry]. Et ils en perlent dans les magazines et à la télévision [Newsweek, Time, JAMA, US News, Clinical Psychiatry]. Ils créent une association d'aide qui affirme qu'on en souffre tous [Freedom from Fear] puis ils font savoir que « le Paxil traite ce trouble.» [Paxil and Social Anxiety Disorder]
Ils disent à la FDA: « Voici cette étude pour ce trouble qu'on vient d'inventer, « SAD, le trouble d'angoisse sociale - des millions de personnes en souffrent. » C'est de la fiction pure.  C'est une émotion humaine normale que tout le monde éprouve à un moment ou un autre, mais ils en font une maladie.
Evelyn Pringle
Journaliste d'investigation


<< Page précédentePage suivante >>
Installez Flash Player pour visualiser cette animation.
Enquêtes et dénonciations de violations des Droits de l'Homme en psychiatrie
Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
CCDH Bretagne