Accueil CCDH Bretagne > Vidéos > Les effets secondaires des psychotropes 2/4
DOCUMENTAIRE
PROFITS MACABRES - L'histoire cachée des drogues psychiatriques
DES EFFETS PAS SI SECONDAIRES
Les effets secondaires des psychotropes
Pour accéder à la vidéo correspondant à cette transcription, cliquez ici:
- Des maux de tête, l'insomnie.
Psychiatre
Kentucky

- Ils cessent de dormir, de manger.
Psychiatre
District de Columbia

- Somnolence.
Psychiatre
Illinois

- Ils sont sous sédation.
Psychiatre
Royaume-Uni

- Agités.
Psychiatre
Royaume-Uni

- Envie de manger.
Psychiatre
Tennessee

- Troubles neurologiques.
Psychiatre
Caroline du Nord

- Tremblements, spasmes.
Psychiatre
Texas

- Raideur.
Psychiatre
Sri Lanka

- Prise de poids.
Psychiatre
Irlande

- Obésité.
Psychiatre
Hollande

- Ils font grossir.
Psychiatre
Inde

- Capacités sexuelles amoindries.
Psychiatre
Texas

- Répercussions sur le plan sexuel.
Psychiatre
Tennessee

- Troubles sexuels.
Psychiatre
Royaume-Uni

- Aucun patient n'est mort mais certains se sont évanouis... Les effets sont imprévisibles.
Psychiatre
District de Columbia

- Il peut y avoir des tas d'effets secondaires.
Psychiatre
Royaume-Uni

Et pourquoi les psychiatres ne peuvent-ils pas prédire les effets secondaires que vous ressentirez ? Parce qu'aucun d'eux n'a la moindre idée de la façon dont leurs médicaments agissent.

- Les gens savent que les drogues de la rue sont dangereuses. Mais on leur dit que c'est sans danger de prendre des psychotropes.
Mike Adams
Défenseur des utilisateurs de services de santé

Mais les psychotropes sont loin d'être sans danger. Et on en parle de plus en plus en raison de leur toxicité et des décès qu'ils entraînent.

- Les effets secondaires dont on commence à s'inquiéter sont le suicide et les risques accrus de suicide et d'homicide.
Dr Matt Irwin
Médecin

- Ils n'étaient même pas déprimés au départ. On leur a donné un médicament pour l'angoisse sociale, l'insomnie ou une dépression légère, et puis ils deviennent suicidaires. Et quand ils deviennent suicidaires et qu'ils se tuent, le docteur dit alors: « Oh, c'est parce qu'il était déprimé. »
Gina Ross
Ex-superviseur de clinique psychiatrique

- On dit que c'est le trouble qui est la cause des effets secondaires observés. En fait, c'est le médicament qui cause les effets secondaires, c'est lui le problème.
Kay Carlson
Ancienne visiteuse médicale

Des médicaments similaires à l'antidépresseur prescrit à Woody Witczak qu'il prit non pas pour soigner une maladie mentale mais pour l'aider à dormir.
<< Page précédentePage suivante >>
Installez Flash Player pour visualiser cette animation.
Enquêtes et dénonciations de violations des Droits de l'Homme en psychiatrie
Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
CCDH Bretagne