Accueil CCDH Bretagne > Vidéos > Le dépistage des maladies mentales 1/4
DOCUMENTAIRE
PROFITS MACABRES - L'histoire cachée des drogues psychiatriques
LA CREATION D'UNE CLIENTELE
Le dépistage des maladies mentales
Pour accéder à la vidéo correspondant à cette transcription, cliquez ici:
[Publicités télévisuelles]
- Abilify réduit les symptômes du trouble bipolaire…
- Parlez à votre médecin d'Effexor XR...
- Paxil, le médicament le plus prescrit...
- Prozac Weekly est en vente...
- Zoloft, prescrit pour...
- Sarafem
- Dysphorie prémenstruelle...

PROFITS MACABRES: La création d'une clientèle

Les psychiatres et les firmes pharmaceutiques ne font pas uniquement du battage auprès de ceux qui prescrivent des psychotropes. Ils ciblent aussi directement le consommateur: vous, et s'attendent à ce que vous veniez leur demander une ordonnance.

- Leur message consiste à faire croire au consommateur que chaque personne a un trouble mental nécessitant un traitement. Ce message incite les gens à aller voir un psychiatre pour qu'il soulage leurs symptômes avec des psychotropes dont ils ont entendu parler à la télévision, dans des revues et des journaux avec pour message: « Vous n'allez pas bien, obtenez de l'aide. »
Mary Starrett
Journaliste d'investigation

C'est à la télévision que l'on constate surtout cette explosion de publicités vers le consommateur. Cela n'a pas toujours été le cas. Jusqu'à récemment, la publicité télévisée pour les psychotropes était très limitée. Mais en 1997 [FDA Modernization Act 1997], la FDA a été persuadée d'assouplir ses règlements sur la publicité pour les psychotropes dans les médias [« Guide pour l'industrie: Annonces télévisées pour cibler le consommateur »], en violation directe de l'article 10 d'un traité international signé avec l'ONU [ « ..interdisent toute publicité de telles substances... »].

- Toutes les 5 min, on parle d'un nouveau psychotrope, et le but est de le revêtir d'une aura scientifique crédible.
Dr Tim O'Shea
Auteur & conférencier

- Il y a deux types de publicités: celle qui incite le consommateur à acheter le produit de la société pharmaceutique [Abilify réduit les symptômes du trouble bipolaire...]. Et celle qui vous dit, à vous, le consommateur: Vous êtes un malade qui s'ignore [Vous pourriez souffrir du trouble d'angoisse généralisée.].
Dr Howard Brody
Bioéthicien
Université du Texas

- Pour générer des ventes, ils disent aux gens: « Avez-vous ces symptômes ? Souffrez-vous de ce trouble ? »
Pamela Seefeld
Pharmacien clinique

- Ils vous bombardent à la télévision avec le message: « Parlez-en à votre médecin. » La publicité vous réfère à votre médecin: un vrai travail d'équipe [Parlez à votre médecin du Cymbalta. Ne souffrez plus de dépression.]
Dr James Chappell
Clinicien

- Je peux dire à mon médecin: « Voici mes symptômes » et demander le psychotrope que je veux. Souvent, il me le prescrira. Donc, je suis mon propre médecin.
Gina Ross
Ancienne psychiatre
Superviseur clinique

- L'industrie se défend en disant que c'est une campagne d'information sur la santé. Franchement, c'est ce que fait une agence publicitaire.
Dr Howard Brody
Bioéthicien
Université du Texas

Dès le début, la publicité télévisée pour les psychotropes a connu un succès phénoménal. Les 3 premières années, les ventes de psychotropes ont augmenté de 250% [1998, 1999, 2000]. L'industrie pharmaceutique dépense 2,9 milliards de dollars par an pour la publicité télévisée et fait maintenant un chiffre d'affaires plus haut que jamais. Une fois que les patients affluent dans les cabinets des psychiatres, ils se font prendre au piège avec un autre stratagème de vente: les échantillons gratuits.

- Les laboratoires dépensent des millions sur des échantillons car ils leur rapportent des milliards.
Kathleen Slattery-Moschkau
Ex visiteuse médicale

- Vous cherchez à vendre du Prozac à vie
à quelqu'un; vous lui donnez donc des échantillons gratuits.
Michael Oldani
Ex visiteur médical

- « Prenez cet échantillon, cela ne vous coûtera rien. Et s'il vous convient, je vous le prescrirai. Vous devrez payer, mais l'échantillon est gratuit.» C'est leur technique de marketing.
Frank Bailey
Avocat

- C'est leur machine à sous ! Quand vous êtes à court, vous allez voir le médecin qui vous fait une autre ordonnance - c'est un cercle vicieux. Les affaires sont les affaires. Cela rapporte.
Dr James Chappell
Clinicien

Leur marketing direct auprès du consommateur est parfois positionné en tant qu'information publique. Les psychiatres utilisent régulièrement les médias pour avertir le grand public des dernières épidémies de maladie mentale et lui fourguer le fruit de leurs dernières recherches. Ils écrivent des articles pour les journaux et les magazines qui soutiennent leurs campagnes de sensibilisation à la santé mentale. Même les associations de soutien des malades qui prétendent offrir des informations impartiales sur les psychotropes sont, si l'on y regarde de plus près, contrôlées par des psychiatres et subventionnées par l'industrie pharmaceutique [Anxiety Association of America].
<< Page précédentePage suivante >>
Installez Flash Player pour visualiser cette animation.
Enquêtes et dénonciations de violations des Droits de l'Homme en psychiatrie
Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
CCDH Bretagne