Enquêtes et dénonciations de violations des Droits de l'Homme en psychiatrie
Accueil CCDH Bretagne > A propos de CCDH 3/3
La campagne contre les internements sous contrainte n'est pas la seule menée en France par la CCDH. Ainsi, 3 autres campagnes sont menées en parallèle, contre les électrochocs, contre le rôle des psychiatres dans l'escalade du nombre de crimes déments et surtout pour dénoncer le fait que de plus en plus d'enfants sont "étiquetés" comme hyperactifs et sont placés sous drogues psychiatriques. Tout comme pour la campagne contre les internements abusifs, recueil de témoignages, manifestations, conférences et contacts avec les autorités politiques et administratives ainsi qu'avec les associations concernées permettent d'avancer vers une prise de conscience puis vers des réformes dans ce domaine.
Get the Flash Player to see this rotator.
Importante mobilisation contre les abus psychiatriques, le 21 février 2009.
Un projet de loi menace nos libertés :

- demain, une personne pourra se faire interner de force à la demande d'un seul psychiatre
- une obligation de soins psychiatriques en ambulatoire va être instaurée, c'est-à-dire que des individus pourront être contraints de prendre des drogues psychiatriques ou de recevoir des électrochocs tout en étant à la maison.

Alors que la loi actuelle sur les internements psychiatriques n'est pas respectée, le gouvernement veut la réformer en donnant encore plus de pouvoirs aux psychiatres.
Get the Flash Player to see this rotator.
Manifestation contre un projet de loi liberticide, le 05 juin 2010.
CCDH
CCDH met particulièrement l'accent sur les méthodes de diagnostics de la psychiatrie. En effet, ces diagnostics ne reposent sur aucune analyse ou test permettant de parler de maladie mentale et encore moins de maladie du cerveau. Pourtant, à partir de ces étiquettes totalement arbitraires, en France, des centaines de milliers de personnes sont placées sous tutelle, 70 000 sont privées de leur liberté, des milliers d'enfants sont placées sous drogues et des millions d'autres tombent dans le piège des médicaments psychotropes. Le diagnostic est l'élément de base sur lequel s'appuie la psychiatrie pour justifier ses traitements. C'est pourtant un élément totalement frauduleux qu'il convient de dénoncer si l'on veut que ce système psychiatrique qui semble si puissant puisse être aboli.
Installez Flash Player pour visualiser cette animation.
Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme
CCDH Bretagne